GinsengPlantes médicinales

Interactions du ginseng avec les autres plantes

Le ginseng est une plante aux multiples vertus, qui est très souvent associée à d’autres végétaux : plantes, fruits, fleurs… Ainsi réunies, la racine asiatique et ces autres plantes nous font profiter de bienfaits décuplés, parfois combinés ou complémentaires. Et ici, le ginseng est l’une des plantes les plus adaptables du monde. C’est une plante puissante qui gagne à s’associer et à interagir avec d’autres végétaux et champignons !

Ginseng et maca du Pérou

Le maca du Pérou est une plante que l’on surnomme couramment le « ginseng péruvien ». Et ce n’est pas pour rien ! En effet, cette plante originaire d’Amérique du Sud et dont on consomme aussi la racine est très puissante. Elle possède des effets similaires à ceux du ginseng, ce qui leur permet de s’associer avec efficacité dans bon nombre de situations.

Vigueur, énergie et libido

Le maca du Pérou et le ginseng sont deux excellents tonifiants pour l’organisme. Ces deux plantes stimulent l’ensemble des fonctions du corps (1). Et à ce titre, elles sont souvent présentées comme deux des meilleurs aphrodisiaques naturels au monde. Le ginseng est réputé pour ses effets sur la dysfonction érectile (2). Des études ont d’ores et déjà permis de souligner son efficacité dans l’amélioration de la fonction sexuelle chez la femme ménopausée. Cet aphrodisiaque naturel est employé pour traiter divers troubles sexuels, tout comme le maca péruvien. En effet, ce dernier aide à rétablir et à stimuler l’activité reproductrice des personnes qui le consomment (3). Il joue aussi un rôle sur la qualité et la quantité de spermatozoïdes produits par l’homme.

Deux plantes adaptogènes

Le maca du Pérou et le ginseng sont deux plantes « adaptogènes ». Cela signifie qu’elles aident l’organisme à lutter contre les différentes formes de stress qui l’affectent : stress oxydatif, émotionnel… Ainsi, l’association entre ginseng et maca du Pérou est une solution naturelle pour soulager l’organisme des sources de stress et des problèmes qu’elles peuvent engendrer : manque de libido, anxiété, dépression, etc.

ginseng

Ginseng et ginkgo biloba

Le ginkgo biloba serait l’une des espèces végétales les plus anciennes connues, puisque ses origines remontent à 270 millions d’années. Et certains de ses effets sur la santé semblent parfaitement s’associer avec ceux du ginseng asiatique.

Anxiété, stress et vitalité

Comme nous l’avons vu, le ginseng est une plante adaptogène qui aide l’organisme à se débarrasser du stress qui l’affecte. À ce titre, il favorise le bien-être physique et mental des personnes qui le consomment. Quant au ginkgo biloba, il est une plante couramment utilisée afin de traiter les problèmes d’anxiété, à l’image des troubles de l’anxiété généralisés (4).

Amélioration des fonctions cognitives

D’autre part, l’association entre ginseng et ginkgo biloba se montre très bénéfique pour les fonctions cognitives et leur fonctionnement. La Commission E. et l’Organisation mondiale de la santé reconnaissent l’utilisation du ginseng pour stimuler et améliorer les fonctions cérébrales telles que la mémoire. La plante aide à lutter contre la déficience mentale et la perte de mémoire, notamment face à la maladie d’Alzheimer (5). Il en est de même pour le ginkgo biloba, qui aide à ralentir la progression de la maladie ainsi que l’incidence de ses symptômes dans la vie de tous les jours (6).

Ginseng et tribulus

Le tribulus est une plante utilisée depuis des milliers d’années dans les médecines ayurvédiques et chinoises. Il s’associe parfaitement au ginseng asiatique, et même au maca du Pérou dans différents cas de figure.

associations ginseng

Vigueur, libido et fertilité

Tout comme la racine coréenne, le tribulus est un excellent aphrodisiaque naturel. Il est depuis longtemps employé pour traiter les troubles de la sexualité ainsi que l’infertilité (7). Il aide à augmenter la production hormonale (notamment la testostérone), ce qui influe sur le désir et sur la performance sexuelle (8). Le ginseng et le tribulus sont deux tonifiants naturels de l’organisme, qui stimulent l’ensemble des fonctions du corps humain. On peut les associer pour retrouver la forme !

Deux plantes aux propriétés adaptogènes

Associées, ces deux plantes se montrent également très bénéfiques contre les diverses formes de stress qui affectent l’organisme. Le tribulus est une plante adaptogène, tout comme le maca du Pérou. D’ailleurs, ces trois plantes sont souvent associées pour stimuler la santé générale, et lutter contre les baisses de moral ainsi que le stress. Ces trois plantes renforcent le bien-être général et nous aident à retrouver de l’énergie.

Ginseng et rhodiola rosea

Parmi les plantes que l’on associe le plus souvent au ginseng se trouve la rhodiola rosea. Réputée pour être la plante favorite des peuples vikings et scandinaves, elle combine ses effets à ceux de la racine asiatique dans bon nombre de situations.

Anxiété, stress et dépression

Le ginseng et la rhodiola rosea sont deux plantes très puissantes, qui s’avèrent être toutes deux des plantes adaptogènes. La rhodiole est capable de stimuler et d’améliorer les réactions du corps et de l’esprit face au stress et à la fatigue (9). Tout comme le ginseng. Elle agit donc sur le bien-être, la coordination motrice, la concentration, la mémoire, la forme physique et sur les capacités de travail intellectuel des personnes qui la consomment. De plus, cette plante peut s’associer au ginseng pour traiter les symptômes courants de la dépression légère à modérée ainsi que de l’anxiété (10).

associations ginseng

Renfort de l’immunité

En plus de s’associer en faveur de l’équilibre nerveux, le ginseng et la rhodiola rosea sont deux plantes capables de renforcer les défenses immunitaires des personnes qui les consomment. Si elles sont efficaces séparément, elles le sont encore plus lorsqu’on les réunit dans une synergie de plantes. La consommation de la racine asiatique et panacée de la Médecine traditionnelle chinoise permet de stimuler le système immunitaire de manière très efficace (11). Quant à la plante fétiche des Vikings, les études scientifiques ont démontré qu’elle était capable de stimuler les réponses immunitaires de ses consommateurs (12).

Ginseng et curcuma

Le ginseng et le curcuma sont deux racines que l’on peut associer pour faire face à différents types de cancers, ainsi que pour améliorer les conditions de vie des patients. Mais pas seulement ! Ce sont aussi deux plantes anti-inflammatoires très puissantes. Il faut aussi souligner que le ginseng et le curcuma s’associent pour lutter contre le développement et les symptômes de la maladie d’Alzheimer.

Ginseng, curcuma et cancer

Le curcuma est un concentré d’antioxydants et de principes actifs naturels qui aide à prévenir et à traiter différentes formes de cancers (13). Sa consommation permettrait de bloquer et d’éliminer les cellules cancéreuses de l’organisme. Quant au ginseng, il soutient les patients en améliorant considérablement leur confort de vie, et se montre efficace dans le ralentissement de la progression de la maladie (14).

Deux plantes anti-inflammatoires

Le ginseng et le curcuma sont deux racines que l’on peut consommer pour leurs pouvoirs anti-inflammatoires naturels et très efficaces. Les sportifs et les personnes sujettes aux maladies et aux douleurs inflammatoires peuvent associer ces deux plantes au quotidien afin de soulager leurs douleurs et réduire leur fréquence (ou durée).

plantes médicinales

Les autres associations et interactions du ginseng

Le ginseng est une plante sécuritaire qui s’associe parfaitement à toutes les plantes et substances dotées de propriétés similaires aux siennes : guarana, ashwagandha, gelée royale, etc.

Ginseng et ashwagandha

En tant que plantes apaisantes pour l’organisme, le ginseng et l’ashwagandha sont deux plantes qu’il est possible de rassembler dans des préparations médicinales naturelles. Le ginseng et l’ashwagandha sont deux plantes dotées de propriétés assez semblables sur l’organisme. Comme nous l’avons précisé ci-dessus, le ginseng est une plante anti-inflammatoire, adaptogène et aphrodisiaque. Il est aussi un véritable soutien pour les fonctions cognitives. Et il en est de même pour l’ashwagandha ! En effet, cette plante protège les neurones et s’avère aussi être adaptogène (15). De plus, elle possède des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes considérables, tout comme le ginseng. Enfin, cette plante originaire d’Inde est aussi un excellent aphrodisiaque naturel à associer à la racine chinoise.

Ginseng et gelée royale

Si la gelée royale n’est pas une plante à proprement parler, elle n’en est pas moins l’une des plus grandes alliées du ginseng. La gelée royale est une substance gorgée de nutriments essentiels et secondaires bénéfiques pour l’organisme humain. Elle s’associe au ginseng pour renforcer notre système immunitaire et nos défenses (16). En effet, elle agit comme une substance adaptogène qui aide à réduire les effets du stress sur l’organisme et la fatigue chronique. On peut à ce titre utiliser la gelée royale en complément du ginseng, et de la rhodiola rosea par exemple. Le ginseng et la gelée royale possèdent également des effets bénéfiques sur l’équilibre hormonal des femmes, en particulier lors de la ménopause.

Ginseng et guarana

Le ginseng et le guarana sont deux plantes alliées lorsqu’il s’agit de renforcer nos défenses naturelles, et de booster notre énergie. Elles agissent toutes les deux comme de véritables stimulants sur l’organisme. Et favorisent de meilleures réponses de l’organisme face à la fatigue. La racine asiatique et le guarana soutiennent nos efforts intellectuels et l’ensemble de nos fonctions cognitives : mémorisation, perception, apprentissage, etc. (17). Associées, ces deux plantes favorisent aussi l’équilibre de la libido et du désir sexuel.

Ginseng, cordyceps et ganoderma

En Médecine traditionnelle chinoise, il n’est pas rare d’avoir recours à des remèdes à base de ginseng et de cordyceps, entre autres choses. En effet, ces deux éléments s’associent pour stimuler l’énergie sexuelle et la vitalité des personnes qui les consomment. Mais ce sont aussi de grands alliés des sportifs qui cherchent à améliorer leur endurance et leurs performances physiques. Outre le cordyceps, le ginseng peut aussi s’associer à un autre champignon : le ganoderma. Une telle association s’avère bénéfique pour la vitalité ainsi que dans le cadre de la prévention du cancer. On peut aussi réunir ces trois éléments (une plante et deux champignons) pour soutenir la performance intellectuelle. Ainsi que les fonctions cognitives et la convalescence.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer