Ginseng

Ginseng et sport

Le ginseng est une racine dont on peut tirer un grand nombre de bénéfices et de bienfaits. Certaines de ses vertus médicinales sont particulièrement intéressantes pour les sportifs et les sportives. En effet, la racine asiatique la plus réputée au monde constitue un complément alimentaire de choix dans l’univers du sport. Alors, quels sont les liens existants entre ginseng et sport ?

Ginseng et sport : les bienfaits du ginseng pour les sportifs

Nous pouvons tous profiter des bienfaits du ginseng sur la santé grâce à des cures régulières. Les sportifs aussi ont tout intérêt à l’intégrer à leurs habitudes alimentaires. Voici pourquoi.

Les effets du ginseng sur l’inflammation

Le ginseng est une plante anti-inflammatoire très puissante. Et c’est là l’une de ses plus grandes qualités aux yeux des sportifs ! En effet, la racine asiatique a démontré à plusieurs reprises son efficacité sur le processus inflammatoire, et sur les douleurs qu’il génère. Cet effet est lié à la présence de ginsénosides, qui sont des composés naturellement actifs, au sein de sa composition. Ces composés sont capables de bloquer le processus inflammatoire, et même de le réduire. Des études réalisées sur des sujets sportifs ont ainsi permis de mettre en évidence l’intérêt anti-inflammatoire du ginseng après un entraînement physique important (1). Une complémentation à base de ginseng permet de réduire les niveaux d’inflammation après un effort physique important, ce qui est un véritable atout pour les sportifs qui souhaitent optimiser leur récupération.

Le ginseng et la production de testostérone

Si la testostérone joue un rôle primordial dans la vie sexuelle des hommes, elle est aussi importante dans le cadre du sport. En effet, elle stimule les muscles et la cognition cérébrale, en plus de quelques autres fonctions. Les hommes produisent naturellement plus de testostérone que les femmes. Mais tout le monde profite de ses effets stimulants sur les muscles et les os. Et le ginseng en est un booster naturel !

Ginseng et sport

Le ginseng est réputé pour favoriser la production d’hormones dans l’organisme, et notamment la production de testostérone (2) (3). En Chine, en Corée et dans le reste de l’Asie, on l’utilise comme aphrodisiaque naturel afin de stimuler la fonction sexuelle. Mais la production hormonale accrue permise par une consommation régulière de ginseng s’avère bénéfique pour les sportifs qui cherchent à améliorer leurs performances physiques.

Ginseng et sport : des propriétés adaptogènes

Le ginseng est une plante adaptogène, qui aide le corps à lutter contre toutes les formes de stress qui l’affectent. Parmi ces formes de stress se trouvent donc le stress émotionnel et le stress oxydatif. Ce dernier peut avoir des conséquences néfastes sur l’organisme. Il désigne l’agression des cellules par les radicaux libres. Les propriétés naturellement adaptogènes et antioxydants du ginseng aident notre organisme à éliminer l’excédent de radicaux libres, de toxines et de déchets en partie produit par une pratique sportive importante. Lutter ainsi contre le stress oxydatif permet à notre corps de fonctionner de manière optimale dans chaque situation, et notamment lorsqu’il est soumis à des efforts physiques intenses ou prolongés.

Les effets du ginseng sur la cognition

En matière de sport, le physique seul ne suffit pas. Pour être performant, il faut être en forme, concentré et réactif. Notre cognition joue un rôle primordial dans la coordination de nos mouvements, et notamment dans les efforts que nous fournissons. Et le panax ginseng s’avère être une plante bénéfique pour nos fonctions cognitives. L’Organisation mondiale de la Santé et la Commission E. reconnaissent l’utilisation de cette plante dans la stimulation des fonctions cérébrales et cognitives. Consommer du ginseng asiatique permet de soutenir et de stimuler les fonctions du cerveau. Et cela est d’autant plus vrai lorsqu’on associe la racine asiatique à d’autres plantes telles que le ginkgo biloba (4).

sportifs

Une plante qui favorise le bien-être général

On sait aujourd’hui que le ginseng asiatique favorise le bien-être physique et mental des personnes qui le consomment. Dans la pratique d’un sport, il est important d’être en forme et motivé pour réussir à atteindre tous ses objectifs. Et à ce titre, le ginseng constitue un véritable allié. En effet, plusieurs institutions dont l’Organisation mondiale de la Santé et la Commission E. reconnaissent l’usage du panax ginseng pour tonifier l’organisme des personnes fatiguées ou faibles. Mais pas uniquement, puisqu’elles reconnaissent aussi son usage dans la stimulation des capacités intellectuelles et physiques ! Le ginseng est donc un grand allié du bien-être physique et mental, et donc de l’effort physique.

Ginseng et renfort de l’immunité

En théorie, les bienfaits du ginseng sur le système immunitaire et les défenses naturelles concernent l’ensemble des consommateurs de cette plante. Mais les sportifs peuvent aussi gagner à l’intégrer à leur quotidien. En effet, la consommation régulière de ginseng contribue à renforcer les défenses immunitaires de l’organisme, et à les stimuler (5). De plus, cela permet de limiter le risque de développer une infection respiratoire, qui peut être handicapante dans la pratique d’un sport. Notamment de la course à pied ! Le ginseng s’avère être d’un grand soutien dans la prévention des maladies hivernales à l’image du rhume, dont il limite l’intensité des symptômes et la durée (6).

Par ailleurs, on sait que la prise régulière de ginseng peut avoir des effets positifs sur différentes maladies obstructives chroniques qui affectent entre autres les sportifs. La racine asiatique a la capacité d’améliorer la fonction respiratoire des personnes qui la consomment, et elle aide à diminuer les symptômes de ces maladies. On peut tout à fait associer la consommation de ginseng à la prise d’antibiotiques pour limiter le développement des infections, en bloquant notamment la prolifération des bactéries dans les voies respiratoires.

Ginseng et sport : comment profiter de ses vertus ?

Intégrer le ginseng à son alimentation n’est pas simple. Et ce, dans la mesure où cette racine asiatique n’est pas facile à trouver en Europe sous sa forme fraîche, contrairement au gingembre, par exemple. Dans une logique sportive, la complémentation reste donc le meilleur moyen de profiter facilement et efficacement des bienfaits du ginseng sur la santé. Dans ce cas, il faut opter pour des capsules renfermant du ginseng en poudre.

Ginseng et sport

Achat de ginseng et posologie

L’achat de ginseng asiatique doit toujours se faire auprès de vendeurs de confiance. Le ginseng utilisé dans les produits à consommer doit être âgé de six ans : c’est à ce stade qu’il atteint sa pleine maturité. Et qu’il est le plus concentré en principes actifs. Il faut aussi savoir que le ginseng sauvage reste rare, même en Asie. Il faut donc s’assurer de choisir un ginseng originaire d’Asie, et cultivé dans des conditions responsables et durables. Favoriser les compléments alimentaires biologiques dans ce cadre, titrés de 5 à 10 % de ginsénosides.

La posologie dépendra alors du produit en question. Il convient généralement d’en consommer entre 200 et 400 milligrammes par jour. Cependant, il est conseillé de débuter la complémentation avec des doses restreintes et de les augmenter au fil des semaines. Le ginseng se consomme idéalement avant les repas, afin d’en améliorer l’absorption par l’organisme.

Ginseng et sport : ce qu’il faut retenir

Le ginseng est l’un des meilleurs compléments alimentaires dont les sportifs peuvent profiter. Il est bénéfique pour la forme, la production de testostérone, et pour réduire l’inflammation. C’est aussi un puissant stimulant de nos fonctions cognitives, ce qui est un véritable atout dans une logique sportive. Bien choisir votre ginseng vous permettra de vous assurer de profiter de ses bienfaits sur l’organisme !

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer