Ginseng

Ginseng et maladie auto-immune

Les maladies auto-immunes, qui caractérisent une défaillance du fonctionnement global de notre système immunitaire, peuvent grandement affecter la qualité de vie des personnes qui en souffrent. Le ginseng, comme certaines autres plantes et racines, peut aider à lutter contre les symptômes de plusieurs de ces maladies. On fait le point sur le lien entre ginseng et maladie auto-immune.

Qu’est-ce qu’une maladie auto-immune ?

Notre corps possède un réseau de cellules spéciales, qui ont pour rôle de préserver notre organisme des envahisseurs étrangers, des microbes ou encore, des virus. Il s’agit du système immunitaire, que l’on appelle aussi souvent « nos défenses naturelles ». Ce système est capable de faire la différence entre ce qui appartient à l’organisme, et ce qui lui est étranger. Ainsi, il peut détecter des corps étrangers et mobiliser ses ressources pour les éliminer.

Or, il arrive qu’une faille altère ce système. Lorsque cela se produit, notre organisme réagit en produisant des auto-anticorps qui viennent alors attaquer les cellules basiques du corps. Les T-régulatrices, les cellules du système immunitaire, ne parviennent plus à fonctionner normalement. Et cela peut affecter certaines parties du corps, qui dépendent de la maladie. On connaît aujourd’hui plus de 80 maladies auto-immunes différentes, parmi lesquelles se trouvent la sclérose en plaques et la maladie de Crohn. On peut aussi citer la polyarthrite rhumatoïde, le lupus ou encore, le diabète de type 1.

Il convient toutefois de préciser qu’il existe deux types de maladies auto-immunes : les systémiques et les spécifiques. Les maladies spécifiques touchent un organe en particulier. Les maladies systémiques peuvent toucher plusieurs organes. Quant aux facteurs de ces maladies, ils peuvent être nombreux : hormones, génétique, genre…

défaillance système immunitaire

Ginseng et maladie auto-immune : les bienfaits

En quoi le ginseng peut-il être efficace contre les maladies auto-immunes ?

Le ginseng comme stimulant du système immunitaire 

Les études scientifiques réalisées sur le ginseng asiatique sont nombreuses à démontrer les effets bénéfiques de cette plante sur le système immunitaire. Les données dont on dispose à ce sujet sont très convaincantes (1) (2). Le ginseng (asiatique ou américain) aide à prévenir les risques de maladies respiratoires, en particulier.

En stimulant notre système immunitaire de façon globale, le ginseng l’aide à fonctionner de manière plus efficace. Cependant, dans le cadre d’une maladie auto-immune, il ne permet pas d’en supprimer les symptômes ou les sources. Le ginseng est un complément que l’on peut associer à un traitement médical, avec l’accord d’un médecin.

Une racine en faveur du bien-être général

Pour lutter contre les maladies auto-immunes et leurs symptômes, on peut agir contre le stress, la fatigue et l’anxiété. Le ginseng est une plante adaptogène. Il aide l’organisme à lutter contre le stress sous toutes ses formes (émotionnel, physique, oxydatif). En raison de ses effets stimulants sur l’organisme, le ginseng aide à combattre la fatigue. Mais pas seulement, puisqu’il permet aussi d’améliorer les performances physiques et la forme des personnes qui le consomment (3).

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et la Commission E. reconnaissent l’utilisation de racine de ginseng asiatique pour stimuler l’organisme. Ainsi que pour lutter contre la fatigue physique et mentale. En médecine traditionnelle chinoise, le ginseng est utilisé depuis plus de deux millénaires comme tonique général de l’organisme. Cette plante est un plus lorsqu’on est affaibli par une maladie auto-immune ! La prise de ginseng aide à lutter contre la fatigue extrême, qui est l’un des symptômes courants de la plupart des maladies auto-immunes (4).

Ginseng et maladie auto-immune

Le ginseng contre les inflammations 

Bon nombre de maladies auto-immunes affectent les articulations et provoquent des inflammations, parfois très douloureuses. Lutter contre les douleurs inflammatoires et prévenir les inflammations grâce aux plantes est un moyen d’améliorer son confort de vie au quotidien. Le ginseng est une plante efficace à ce chapitre, en raison de ses propriétés naturellement anti-inflammatoires (5). La consommation régulière de ginseng est bénéfique pour prévenir les inflammations et soulager les douleurs qu’elles provoquent. En particulier dans le cas d’une polyarthrite rhumatoïde ou de la fibromyalgie.

Un concentré d’antioxydants naturels

Éliminer les toxines, les radicaux libres et les déchets que le corps produit et stocke peut aussi aider à lutter contre certains symptômes des maladies auto-immunes. Les toxines que les organes de notre corps accumulent, comme le système nerveux central, le foie ou les reins ont tendance à aggraver les symptômes des maladies auto-immunes. Le degré de toxicité de notre organisme peut considérablement influencer la maladie et l’intensité de ses symptômes. Par la suite, les radicaux libres perturbent le fonctionnement de la membrane cellulaire et des enzymes. Ce qui peut affecter l’absorption des nutriments par l’organisme. Toxines et radicaux libres peuvent générer des déséquilibres hormonaux. Mais aussi des troubles neurologiques et des carences à l’origine de maladie auto-immune !

Les fruits, les légumes et la plupart des plantes dont fait partie le ginseng de Corée sont naturellement riches en antioxydants. Ces derniers favorisent ainsi l’élimination des toxines et des radicaux libres présents en excès dans l’organisme. Consommer du ginseng permet donc de détoxifier l’organisme et de réduire l’influence des toxines sur nos organes.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer